Archive for the ‘Montréal 2010’ Category

Articles

il y a 40 ans…

In Montréal 2010 on juin 22, 2010 par camillegrezillier

« Les Stances A Sophie » , album enregistré à Paris en 1970 par The Art Ensemble of Chicago (Lester Bowie, Joseph Jarman,Roscoe Mitchell, Malachi Flavors et Don Moye). Longue formule musicale désacordée, entrecoupée des éclats de voix rugueux de Fontella Bass : SOUL! J’écoute, réécoute l’intro de l’album Theme de yoyo, l’écoute encore et fume une cigarette.  Je suis retombée dessus en fouillant dans les riches bacs de la bibliothèque Berri Uqam, au centre ville.

Publicités

Articles

Frontenac / Quartier Est + populaire

In Montréal 2010 on juin 19, 2010 par camillegrezillier Tagué: , ,

Séquence 1 : l’arrivée

Sortie du métro rue Frontenac

Depuis plusieurs semaines, je fais le même trajet : métro ligne verte de l’île de Montréal, direction Frontenac,  les escalators, les lourdes portes tournantes, la rue Frontenac. Du monde attend dans le hall de la station, la chaleur est suffocante. J’achète L’Itinéraire à un vieux natif.

J’aime remonter sur quelques mètres  la rue Ontario. Charme particulier du quartier mélangé, populaire, brouhaha des voitures excitées. Fin de journée, les gens remontent les trottoirs. A ma droite, la maison de la culture du quartier; à ma gauche, la fameuse boulangerie polonaise aux gros beignets fourrés. 

Les grands HLM blanc, Ontario est coin Dufresne

Les gros HLM étirent leur longs corps  rectangulaires derrière les lampadaires géants et les larges façades taguées.

Pause café : halte au Café de quartier, le QG anarchiste, seul bar alternatif du coin. Certains quartiers de l’île, comme le Plateau, le Mile End, fourmillent de petits restos branchés; ici, il n’y a qu’un seul bar créé par trois jeunes mères célibataires. 

De vieux fauteuils à fleurs bordés de plantes, des artistes aux murs. Je m’asseois tranquillement dans le fauteuil en velour noir, parcours le dernier numéro de la revue culturelle Esse.

Ici l’anar rime avec bobo!

Le Café dans la rue

A l'ombre des sculptures en fer

 

Quand il fait beau, c’est un plaisir de s’asseoir aux tables de pique-nique dans la cour ombragée, une attraction d’écouter les jeunes parents, les couples d’hippies chics trentenaires, quelques retraités intellos, des artistes engagés.

L'heure du lunch au café du quartier

La place est communautaire, on aime y prendre son temps, regarder les gens défiler dans la rue, s’exciter sur le prochain G20 à Toronto.

Les façades peintes de la cour

 A vélo, le long de la grosse usine japonaise de la  rue Dufresne, le linge s’envole sur le fil étiré entre deux maisons, paysage courant des ruelles étriquées de Montréal, qui me rappelle certains fils tendus d’un séjour à Dakar.

Les fils tendus de Frontenac

Les fils à linge de Thiaroye, banlieue innondée de Dakar, été 2009